FEMME NON-REEDUCABLE

© Bohumil KOSTOHRYZ boshua | pour fundamental

MÉMORANDUM THÉÂTRAL  SUR  A N N A    P O L I T K O V S K A Ï A

Trop lointaines ou trop longues, il est des guerres qui n’intéressent personne. À Grozny, la guerre est finie, officiellement, mais derrière les mitraillettes et les chars, la Russie est toujours là.

MAYU

© Bohumil KOSTOHRYZ boshua  |  pour fundamental

Mayu est une performance de danse solo sur musique live. Le thème de la pièce est la re-naissance, le re-devenir, une spirale qui se déroule entre la vie et la mort, ou plutôt un « rhizome ».

WOYZICKIN

© Bohumil KOSTOHRYZ boshua  |  pour fundamental

Marcel findet Frauen geil und sie ihn auch. Allerdings denken sie, sie hätten eine Beziehung mit Marcel und der sieht das anders: „Weiber mit den ich ab und zu ma ins Bett geh gleich denken ich hab ne Beziehung mit den.”

INSIDE THE CAVE

© Bohumil KOSTOHRYZ boshua  |  pour fundamental

The original piece was commissioned by King’s College London to be performed alongside Samuel Beckett’s monologue Not I, as part of a series of lectures, performances and talks on the theme of ‘The Cave’.

GRETCHEN, TODAY

© Bohumil KOSTOHRYZ boshua | pour fundamental

Gretchen fährt jeden Tag mit dem Bus zur Schule. Auf dem Weg dahin begegnet sie einem Fremden, der sie völlig verunsichert. Sie zeigt ihm den Stinkefinger, redet sich ein, dass er sie überhaupt nicht interessiert.

JAZ

Koffi Kwahulé

© Bohumil KOSTOHRYZ boshua | pour fundamental

Une femme est seule sur scène pour raconter l’histoire de Jaz, son amie. Jaz habite dans une cité délabrée et pourrie dont elle « émerge comme un lotus ». Sa beauté est décrite comme « indécente ». Un jour, Jaz devient victime d’une agression.

THOM PAIN (Based on nothing)

© Bohumil KOSTOHRYZ  boshua  |  pour fundamental

“Was würden Sie tun, wenn Sie nur noch einen Tag zu leben hätten? Das ist einfach, Sie wären mutig, ehrlich und pontan, Sie würden das Leben und Ihre Mitmenschen lieben.

LA SECTE DU BONHEUR

Camille Raséra

© Bohumil KOSTOHRYZ boshua  | pour fundamental

« C’est un homme qui n’a plus de repères, plus d’itinéraires. Il avance perdu dans le noir jusqu’à ce qu’il aperçoive une lueur, une lueur d’espoir. Il se précipite alors sans réfléchir vers cette flamme dont il se laisse éblouir, à la merci de tout ce qu’il y a derrière.

TIENS BON, BONKANO

© Bohumil KOSTOHRYZ boshua  |  pour fundamental Bonkano est mendiant. Depuis la grande sécheresse, il erre dans les rues de Niamey (Niger) appelant le bonheur et le salut sur ceux qui ont la générosité de lui donner sa pitance quotidienne. Depuis vingt ans. Vingt ans déjà ! Un jour, un passant réveille son orgueil cicatrisé sous les blessures…